Soilwork sabre le champagne avec panache

Par défaut

Si son chanteur Bjorn « Speed » Strid a déclaré sur la scène du CCO que le dernier concert de Soilwork à Lyon devait remonter à « quelque chose comme huit ans », c’est pourtant bien en 2003 que le combo suédois a foulé les planches de notre chère Cité des Gaules pour la dernière fois lors d’un concert mémorable avec Children Of Bodom qui avait été donné dans un Ninkasi Kao plein à craquer.

Treize ans plus tard, et avec cinq albums supplémentaires dans la besace, Soilwork est donc de retour pour présenter son nouvel opus, The Ride Majestic, qui célèbre le vingtième anniversaire de cette formation qui respire le talent dans toutes ces composantes comme l’aura rappelé à nouveau (mais en était-il vraiment besoin ?) cette prestation du 19 décembre dernier avec HateSphere et T.A.N.K en guise d’ouverture.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *