Zhrine broie du noir avec grande crasse

Par défaut

zhrine

Les Islandais de Zhrine (anciennement Gone Postal) ont beaucoup de talent pour varier les atmosphères tout en faisant en sorte que ces dernières soient à chaque fois oppressantes. En résulte, dans le morceau « Spewing Gloom » en écoute ci-dessous, un patchwork de paysages musicaux malsains dont la voix du chanteur/guitariste Þorbjörn Steingrímsson est un beau symbole. Si le morceau démarre en mode rouleau compresseur, très vite l’auditeur comprend qu’il a à faire avec ce titre à un black/death riche et diablement profond comme le montrera la tournure du morceau à partir de trois minutes qui deviendra finalement une sorte de sludge post-apocalyptique bien crade et noir.

Le titre de ce morceau ne peut-il d’ailleurs pas être traduit par « Une obscurité dégueulasse » ? Tout un programme.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *