Tout est dit : Supertramp – The Logical Song

Par défaut

Supertramp

Pendant plus d’un an, j’ai écrit sur 52 préceptes qui me tiennent à cœur et qui sont corrélés aux paroles d’artistes qui me sont chères. Aujourd’hui, j’ai décidé de poursuivre dans la thématique des paroles avec cette rubrique ‘Tout est dit’.

C’est la dimension universelle de ces chansons, si je peux m’exprimer ainsi, qui m’intéresse. Sur le principe, toutes les chansons présentes dans cette rubrique ne méritent pas un commentaire de ma part puisque, à mes yeux, elles disent tout par elles-mêmes.

Mais bon, je ne peux pas m’empêcher de partager quelques points quand même ! Je vais m’exprimer sur ces chansons parce que parfois vous allez, qui sait, être choqués, surpris, outrés etc. par ce que je vais dire ici, notamment quand ces paroles vont évoquer des questions (politiques, religieuses, sexuelles…) qui ont tendance, dans notre belle société de 2020, à diviser les gens.

En conséquence, je vais devoir disserter sur tout ces sujets parce que sinon vous allez (peut-être) m’en vouloir et/ou mal interpréter la mise en ligne de ces paroles, si je fonctionne de manière trop (a)bru(p)te c’est-à-dire sans explication. :) Si si je te connais, Internet !

La perfection n’existe pas, c’est un fait, mais à mes yeux toutes les chansons qui seront présentes dans cette rubrique constituent une sorte d’absolu qui pourra même, pas tout le temps mais parfois, exprimer ce que je peux avoir au plus profond de mon être.

Pour démarrer, je voulais qu’on s’intéresse aux paroles de « The Logical Song » de Supertramp.

La raison ? Elle fait partie des chansons qui tapent en plein dans le mille de cette rubrique car elle tape en plein dans le mille même sans cette rubrique. « The Logical Song » fait partie de ces chansons fédératrices, fondamentales dans l’Histoire de la musique, dont je comprends parfaitement les raisons du succès.

Car ici on est dans le partage d’un processus universel, celui d’une société qui a tendance à fermer les coeurs pour apporter perpétuellement son lot de choses figées, raisonnées et sclérosées. Je pense que cette chanson a touché les gens, au-delà de son génie musical et harmonique, parce que beaucoup ont perdu leurs rêves et que tout le monde sait que retrouver l’innocence de notre enfance peut s’avérer compliqué.

Cette chanson me touche parce que, dans les paroles de cette chanson, Supertramp a tout dit :

Quand j’étais jeune, la vie paraissait si merveilleuse
Un miracle, oh elle était belle, magique
Et tous les oiseaux sur les arbres chantaient avec tant de joie
Oh, tant d’allégresse, ils me regardaient, enjoués

Mais ils m’ont repoussé par la suite pour m’apprendre à devenir sensé
Logique, responsable, pragmatique
Puis ils m’ont présenté un monde dans lequel je pouvais être si fiable
Froid, intellectuel, cynique

Parfois, lorsque le monde entier est endormi
Se posent des questions trop profondes
Pour un homme d’une telle simplicité
Pourriez-vous, s’il vous plaît, me dire ce que j’ai appris ?
Je sais que cela semble absurde
Mais, s’il vous plaît, dites-moi qui je suis

J’ai dit, faites désormais attention à ce que vous dites ou ils vous qualifieront d’extrême
Un libéral, un fanatique, un criminel
Pourriez-vous inscrire votre nom, nous aimerions estimer que vous faites l’affaire
Que vous êtes respectable, présentable, un légume
Oh, faites-le, faites-le, faites-le !

Mais la nuit, lorsque le monde entier est endormi
Se posent des questions trop profondes
Pour un homme d’une telle simplicité
Pourriez-vous, s’il vous plaît (Pourriez-vous me dire)
S’il vous plaît, dites-moi ce que j’ai appris ?
(Pouvez-vous m’entendre ?) Je sais que cela semble absurde
(Pouvez-vous me dire ?) Mais, s’il vous plaît, dites-moi qui je suis

Qui je suis
Qui je suis
Qui je suis

Car je me sentais trop illogique
Numérique
Oh, oh, oh, oh
Oh cela devient invraisemblable
Ouais
Vachement merveilleux

Supertramp
« The Logical Song »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *