Tout est dit : Damso – Passion

Par défaut

damso-passion

Pendant plus d’un an, j’ai écrit sur 52 préceptes qui me tiennent à cœur et qui sont corrélés aux paroles d’artistes qui me sont chères. J’ai donc décidé de poursuivre dans la thématique des paroles avec cette rubrique ‘Tout est dit’.

C’est la dimension universelle de ces chansons, si je peux m’exprimer ainsi, qui m’intéresse. Sur le principe, toutes les chansons présentes dans cette rubrique ne méritent pas un commentaire de ma part puisque, à mes yeux, elles disent tout par elles-mêmes. Mais bon, je ne peux pas m’empêcher de partager quelques points quand même !

J’ai choisi d’écrire, ou simplement de donner mon avis, sur ces chansons parce que – qui sait ? – parfois vous allez être choqués, surpris, outrés etc. par ce que je peux dire ici, notamment quand ces paroles peuvent évoquer des questions (politiques, religieuses, sexuelles…) qui ont tendance, dans notre belle société de 2021, à diviser les gens.

En conséquence, je décide de disserter sur tout ces sujets parce que sinon vous allez (peut-être) m’en vouloir et/ou mal interpréter la mise en ligne de ces paroles, si je fonctionne de manière trop (a)bru(p)te c’est-à-dire sans explication. :) Si si je te connais, Internet !

La perfection n’existe pas, c’est un fait, mais à mes yeux toutes les chansons qui sont présentes dans cette rubrique constituent une sorte d’absolu qui pourra même, pas tout le temps mais parfois, exprimer ce que je peux avoir au plus profond de mon être.

Enfin bref, pour ce cinquième volet, je voulais qu’on s’intéresse aux paroles de « Passion », une chanson de Damso !

Le talent d’écriture de Damso est absolument fascinant. Cette chanson par exemple parle de la célébrité et, plus spécifiquement, de sa carrière musicale. Il se met en mode rétrospective et ce qui est intéressant, c’est que le mec évoque sa trajectoire personnelle vraiment très concrètement tout en ayant une vision d’ensemble de ce qu’est la célébrité.

Il est extrêmement juste dans le propos et musicalement ça tue. On est quand même dans le très très haut niveau du rap francophone. Cette chanson souligne ça à mes yeux, Damso c’est vraiment le haut du panier.

« Aah-ah, I must be strong, ah-ah
I must be strong, ah-ah
For you
I must be strong, ah-ah
I must be strong, ah-ah
I must be strong, ah-ah
For you
Ah-ah, I must be strong, ah-ah
I must be strong, ah-ah
For you

L’artiste dont nous allons vous parler maintenant
Est considéré comme l’un des meilleurs rappeurs de sa génération
Et il est belge
À seulement 25 ans
Damso a déjà vendu plus de dux cent mille albums en France
Où il est désormais le double

2015, Nero Nemesis
J’rentre dans l’game en un seul couplet
Le cinq, Bercy de Kopp
À cette époque, on s’entend bien, y a pas d’clash ni de diss
2016, j’ai la pression
Mon ex attend famille, faut qu’j’fasse du cash à vie
L’album n’est pas sorti qu’je stresse
Si j’foire, c’est la défaite
Pas d’moula pour mon gosse
Pas d’moula pour le reste
La première semaine craint mais bon
Pour un début, c’est bien
Premier showcase plein
Premiers rageux s’plaignent
Premières ‘tasses viennent taper du vice
Les « Bien ou quoi? Ça fait longtemps
Fusent mais j’suis pas dupe
Quand j’étais à la rue
Y avait sonne-per à part mon sin-cou
J’me renferme sur moi-même

Chaque jour, une heure quarante-cinq de marche pour aller au Forem
Pas d’cash pour les transports en commun
Même deux euros c’est trop
Trente-quatre centimes sur le compte Fortis
Pas d’quoi faire des éco’
Réflexions d’la vie sur tout c’que je vais faire si j’perce pas
Les études c’est pas pour moi
J’ai raté tellement d’fois
Dans l’illégal, j’ai deux-trois pistons
Premier braquo mais j’regrette
J’vole aux honnêtes gens
Première avance, j’rembourse mes dettes
J’invite deux-trois plans
Putain d’merde, pourquoi j’raconte ma vie
Parce qu’en vrai, t’as la tienne
T’as tes problèmes aussi mais nique sa mère
Faut bien qu’j’crache ma haine
Donc je continue
Ipséité sort et j’deviens trop connu
Selfies dans la rue, selfies d’fans
De fils de pute qui n’y croyaient plus
J’vois qu’ça parle en bien mais c’est l’début
Lithopédion sort, mon ex-mentor me clash
De l’encre a coulé

Le Conseil des Femmes Francophones
Regrette la désignation du rappeur Damso
Pour composer la chanson des Diables Rouges
Pour le Mondial en 2018
Les textes du chanteur sont
« Violents et sexistes, un mauvais signal pour la jeunesse »
Faut lire ces textes, moi je
Je ne vais pas les, les citer, je, je veux dire
Je vais dire simplement quelque chose qui
Est ce que les gens qui vont écouter Damso
L’écoutent au second degré?
Eh bien la réponse

En fait, ce texte va être compliqué
(Ce texte va être compliqué, ce texte va être compliqué)
Parce que je vis des trucs vraiment compliqués
(Des trucs vraiment compliqués, des trucs vraiment compliqués)
Donc j’vais rapper lentement juste pour bien te l’expliquer
(Juste pour bien te l’expliquer, juste pour bien te l’expliquer)
La vie de star est un milieu carcéral de luxe
Beaucoup de putes, de gens qui scrutent
Tes moindres gestes pour les répéter, te filment pour se la péter
Pour dire à tous leurs potes qu’ils étaient là quand t’y étais
C’est ça, la célébrité
(C’est ça, la célébrité, c’est ça, la célébrité)
Et plus j’avance dans mon rang social (social)
Et plus je recule dans ma vie sociale (sociale)
Ma liberté est dans ma tête et mon portefeuille
Je n’sors plus jamais tout seul
J’ai l’malheur de constater que j’me suis fait menotter
Mon être est une société
(Mon être est une société, mon être est une société)
Putain, c’est tout c’que je détestais
Et quand t’arrives au sommet
Tu t’aperçois qu’en bas
C’est juste un trou noir mais coloré
(Un trou noir mais coloré, un trou noir mais coloré)

Turpitudes morales honteuses
De moi j’suis pas si fier
S’faire aimer quand on s’déteste
C’est ça devenir c’qu’on veut être
Bien installé sans être bourgeois
J’vais louer ma vie sur terre pour acheter celle d’l’au-delà (l’au-delà)
Comme chenille qui rêve d’battre des ailes sans devenir papillon
Je dessine ma vie en rose
Raciste l’a mise noire et blanche
Donc poule aux œufs d’or s’est envolée (envolée)
Loin, quelque part dans la folie (la folie)
Et si un jour, tu deviens fier de la hess, fier de vieillir au tieks
Dis-toi qu’banlieue veut dire lieu banni

Celui qui va devoir écrire une nouvelle ligne sur son Wikipédia est »

Damso
« Passion »

Tous les articles de cette rubrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *