Twisted Sister s’en va comme une princesse

Par défaut

image

Il y a un parfum de sauvagerie dans les prestations live de Twisted Sister. Un profond sentiment de liberté s’en dégagent, comme si le groupe américain incarnait à merveille l’énergie folle que peut parfois donner le heavy rock sur scène. Twisted Sister est un groupe mythique et le fait qu’il ait communiqué en amont sur sa retraite, après quatre décennies dédiées à la musique dure, ne peut que donner à ses fans l’impression d’assister à un moment historique au regard des innombrables tubes qu’aura proposé Twisted Sister au cours de sa vaste carrière.

Si beaucoup pensaient que le dernier concert du groupe en France se déroulerait au Hellfest de cette année, c’est en réalité le festival Guitare En Scène, qui a eu lieu du 13 au 17 juillet, qui aura eu le privilège d’accueillir Dee Snider et ses acolytes pour le tout dernier live de Twisted Sister dans l’hexagone. « On ne fera pas comme Scorpions, Judas Priest etc. » dira d’ailleurs sur scène le charismatique frontman, à la langue toujours aussi bien pendue, pour signifier à l’audience qu’il n’y aura plus aucune chance de revoir les Soeurs sur les planches.

Lire la suite…