Noir Désir voit plus loin

Par défaut

noir

Comme tant de gens je suis amoureux de Noir Désir depuis un bon bout de temps. C’est dû au fait que la combinaison entre la poésie des textes de Bertrand Cantat et la subtile musique de ses ex-camarades de jeu est pour moi un horizon musical indépassable en matière de rock français.

Je me faisais cette réflexion, une fois de plus, en écoutant hier soir un de mes titres préférés de Noir Désir, « Lost », que vous pouvez retrouver sur Des Visages Des Figures sorti en 2001.

Lire la suite…

Le grand Tout

Par défaut

Beaucoup de gens ne connaissent pas le metal et se privent d’une richesse musicale indéniable. Parmi nous, les fans du genre, certains ont naturellement des envies de prosélytismes (je fais partie de cette catégorie…), notamment auprès de ceux qui se disent hermétiques au style. Ceci alors que d’autres inconditionnels pensent avant tout que c’est à chacun de faire l’effort individuel de s’intéresser au metal. Un avis (lui aussi) évidemment respectable. La Vérité sur ce sujet se situant probablement dans le dosage de ces deux visions a priori (?) contradictoires…

Ce qui est sûr en tout cas, c’est que le metal est pour moi bien plus qu’un simple genre musical car il a contribué à bâtir ma personnalité. A ce titre, il m’est donc difficile de le regarder avec une vraie distance et un profond détachement. Il y a des êtres et des choses qui nous donnent des clés pour comprendre le monde et le metal fait partie des clés qui me sont chères car il a contribué à forger mon identité. Ainsi mon amour pour le metal dépasse complètement le cadre musical parce que des périodes entières de ma vie sont intrinsèquement liées à ma musique préférée !

Lire la suite…