Le Hellfest Corner dans ses moindres recoins

Par défaut

Ancien patron de Jive Epic (Sony), et professionnel de la musique depuis 1994, Laurent Rossi gère aujourd’hui le Hellfest Corner, le nouveau bar du Hellfest Open Air à Paris, en partenariat avec Matthieu Drouot (Gérard Drouot Productions). Ce mardi 19 novembre, nous avons refait le monde avec lui dans les locaux d’un bar encore en chantier. Mais les cinq permanents du Hellfest Corner le savent mieux que quiconque, eux qui travaillent comme des fous depuis de longues semaines, le plus dur est désormais derrière eux puisqu’il reste seulement quelques détails à apporter pour que le public soit accueilli dans des conditions optimales. Prévu le mercredi 27 novembre, le lancement du Hellfest Corner – qui est situé au 37 rue Quincampoix (75004 Paris), au même endroit où sévissait le Dr.Feelgood Les Halles – se déroulera en fait officieusement quelques jours avant, le public ayant pu réserver sa présence aux soirées qui se tiendront à partir de ce vendredi 22 novembre.

Au cours de cette heure d’entretien, Laurent revient sur la manière dont l’idée du bar a émergé. Il évoque aussi la pression que subit le Hellfest Corner dans un contexte aujourd’hui délicat pour tous les lieux de vie proposant de l’alcool. Notre interlocuteur détaille également ce qui va faire la spécificité du Hellfest Corner qui est divisé en deux parties, le bar à l’étage et la partie shop où de nombreux produits exclusifs seront proposés.

Lire l’interview…

Le podcast de notre première émission « Spéciale The Voice Of Hell 2019 » est en écoute

Par défaut

hellfestvoh

Le podcast de notre première émission « Spéciale The Voice Of Hell 2019 » est en écoute sur le site de Radio Metal.

Présentation :

Plus Radio Metal avance, plus nous structurons notre antenne. Ce n’est pas forcément simple car, sur le plan économique, notre modèle global repose avant tout sur notre site internet. Du coup, j’ai des priorités à gérer et des décisions à prendre pour que les deux facettes de RM (antenne + site) avancent en même temps.

Lire la suite…

Leur donner la voix

Par défaut

D0fRHyFXcAEj_RN

Plus Radio Metal avance, plus nous structurons notre antenne. Ce n’est pas forcément simple car, sur le plan économique, notre modèle global repose avant tout sur notre site internet. Du coup, j’ai des priorités à gérer et des décisions à prendre pour que les deux facettes de RM (antenne + site) avancent en même temps. Concernant l’antenne, il est d’ailleurs très encourageant de constater que nous sommes de plus en plus écoutés, en France comme à travers le monde, notamment grâce à nos applications smartphones Android et iPhone. Il faut dire qu’avec plus de 60.000 titres en rotation, et riche de 16 (!) émissions, notre grille variée fait honneur à l’éclectisme du metal.

Lire la suite…

Honey, what do you do for money?

Par défaut

ob_3066ab_bbbbbbbbb

Article à lire de Liberation sur la conjoncture actuelle du monde de la musique, et plus particulièrement celle des festivals.

EXTRAITS

« Le développement des activités hexagonales de Live Nation, avec le lancement des versions françaises du festival metal Download (2016) et du Lollapalooza (2017), et le rachat de 50% de Rock en Seine à Matthieu Pigasse par AEG (2018) ont inquiété de nombreux indépendants. Mais l’offensive française des Américains ne se passe pas aussi facilement que certains oracles l’avaient prévu. La première édition de Rock en Seine version AEG a été un four, avec une fréquentation en baisse de 18%. Au même moment, le Paris Summer Jam, organisé par Live Nation, ne s’est rempli qu’à moitié. Mais c’est sur le front du metal que le géant américain souffre le plus : alors que ses concurrents Hellfest et Motocultor, tous deux organisés par des associations, se déroulent à guichets fermés, la déclinaison française du Download s’est vautrée elle aussi avec officiellement 120 000 entrées en quatre jours mais, selon tous les professionnels consultés, en réalité moins de 90 000 (versus 180 000 en trois jours pour le Hellfest). »

Lire la suite…

Officiel : TOOL sera présent au Hellfest Open Air 2019

Par défaut

artistbackground-tool-501ba02a69763

Le Hellfest Open Air, qui se tiendra du 21 au 23 juin 2019, a ouvert la billetterie pour ses pass 3 jours mercredi 10 octobre.

L’équipe de Clisson a annoncé que le festival affichait complet 1H30 après la mise en ligne des tickets : « Le Hellfest 2019 est complet. Il aura fallu moins de deux heures pour écouler l’intégralité de nos pass 3 jours ! L’enfer n’attend pas ! Merci à tous ! See you in hell #C0D32K19 »

Lire la suite…

Hellfest 2019

Par défaut

visuel 1

Personnellement, quand je reçois un tel communiqué, eh bien j’ai envie d’être en juin ! Et je ne dis pas uniquement ça parce qu’il pleut aujourd’hui et qu’il fait (déjà) trop froid pour moi… 😉

« Souvenez-vous… 13h13 le vendredi 13 octobre 2017… sans même avoir annoncé un seul groupe de sa future affiche, le Hellfest lance la billetterie de son édition 2018… 30 heures plus tard, en fin d’après-midi du samedi 14 octobre, le message fatidique s’affiche sur les sites de location et sur la homepage du festival : COMPLET !

Personne n’a oublié la vitesse à laquelle les 55 000 pass 3 jours de cette désormais fameuse 13ème édition s’étaient écoulés… Une incroyable ferveur qui en a surpris plus d’un et sonnait comme une magnifique preuve de fidélité et de confiance de la part du public de ce festival monté par des fans pour les fans.

Lire la suite…

Alexxx Rebecq (Hellfest) : « Nous apprenons tous les jours »

Par défaut

Alexxx Rebecq est le responsable communication du Hellfest Open Air. A l’occasion de la grande tournée du Warm-Up qui démarre ce mercredi 18 avril par une date à Rennes, je l’ai rencontré pour évoquer le lien très fort qui unit le Hellfest à sa communauté de fans. Dialoguer avec près de 500 000 personnes sur les réseaux sociaux n’étant pas toujours évident, Alexxx explique ici sa manière de travailler au quotidien.

Il n’hésite également pas à s’interroger sur les retours des internautes qu’il peut parfois observer. Des retours qui l’aident souvent à essayer d’être le plus juste possible lorsqu’il s’agit de dialoguer avec la fanbase du Hellfest. Cette conversation pouvant parfois paraître assez décousue, je vous propose sa retranscription au discours direct pour maintenir son caractère vivant et par souci de cohérence d’ensemble.

Lire l’interview…

25 raisons de lire notre interview avec Ben Barbaud

Par défaut

benbarbaud

Ben Barbaud est ce que l’on appelle « un bon client » car notre interlocuteur est un bavard qui a la communication dans le sang. S’entretenir avec le fondateur du Hellfest Open Air est toujours un plaisir alors quand en plus l’entretien en question dure deux heures, forcément la matière devient très abondante. Du coup, après 26 pages word de retranscription (merci à Claudia pour son aide !) et plus de 19.000 mots, voici un entretien sans tabou qui évoque entre autres le succès du festival, le rapport qu’entretient Ben avec les artistes, ses choix parfois cornéliens, sa vision et réception des critiques des festivaliers ou encore son rapport aux autres festivals, notamment le Download Festival France arrivé l’an dernier qu’il tacle sévèrement.

Ainsi j’ai choisi pour vous 25 citations en provenance de cette interview histoire de vous donner envie de prendre la grosse heure qu’il faut pour la lire du début à la fin. 😉

Lire la suite…

Affaire Phil Anselmo : le salut par la méditation

Par défaut

Le 22 janvier dernier, Phil Anselmo a fait un salut nazi sur scène en criant « White Power » ce qui a déclenché un tollé dans le microcosme du metal et même au-delà. Si cette affaire a été choquante à bien des égards – c’est le cœur de cet article – il est un fait qui à mon sens n’a pas assez été souligné : cette polémique malheureuse est née au Dimebash, un événement caritatif dont le but est de célébrer la mémoire et la vie de Dimebag Darrell, le joyeux guitariste de Pantera assassiné sur scène par un tragique 8 décembre 2004.

Le fait que Phil Anselmo se comporte de la sorte dans un tel cadre censé célébrer son pote disparu est d’emblée ce qui m’a le plus troublé. L’acte du chanteur est évidemment condamnable à la base mais le fait qu’il agisse dans ce contexte précis de joie et de célébration a donné à son geste une portée encore plus incongrue.

Lire la suite…