Grosse pensée pour le Roadburn et pour tous les autres

Par défaut

FullSizeRender (2)

Tu sens énormément de tristesse dans ce communiqué et ça me rend, du coup, vachement triste pour eux. Parce qu’étant très proche de nombreux producteurs de spectacles, grands comme petits, je sais ce que ça signifie en termes d’investissements physique, mental et surtout émotionnel d’organiser des événements pareils…

Donc courage au Roadburn Fest, au Betizfest et à toutes les orgas qui galèrent à cause des conséquences du virus.

Viser toujours plus haut en se préservant (52/52)

Par défaut

nickelback

Une fois par semaine, et ce pendant un an (un peu plus dans les faits), je me suis fait plaisir en partageant ici des paroles de chansons qui m’ont marquées. Vous aviez d’abord la traduction/transcription en français dudit morceau puis la chanson en tant que telle (avec les paroles d’origine directement à l’écran, retranscrites, ou le clip). Ces chansons – qui concernent tous les styles de musique, vous vous en doutez si vous connaissez un peu mes goûts que je reconnais volontiers être parfois discutables 😉 – sont à mes yeux importantes parce qu’elles m’ont enseigné, et continuent d’ailleurs à m’enseigner, des préceptes.

A chaque fois que je les écoute, j’en tire une ou plusieurs leçons, d’où le titre de l’article concerné qui chaque fois correspondait à une recommandation ayant, à mon sens, beaucoup de valeur. Ça me fait kiffer de mettre en avant ici des paroles parce que pour moi la musique ce n’est pas uniquement du son. Le message véhiculé par les artistes étant parfois/souvent tout aussi essentiel. Ces paroles concernaient donc tous les sujets. Voici le cinquante-deuxième et ultime volet de cette série.

Lire la suite…

Valnoir n’a pas sa langue dans sa poche et j’aime ça !

Par défaut

valnoir

« Personnellement, je n’en ai plus rien à foutre qu’on me crache dessus, que des nerds, des haters, des rageux derrière leur clavier, se mettent à me chier sur la gueule… car putain : « Vous, vous faites quoi ? Toi, tu me chies sur la gueule, mais t’as fait quoi de ta pauvre vie de merde ? T’as rien fait. » […] A l’époque, cela me touchait énormément, et lui, c’est exactement la même chose. Surtout Stéphane qui est probablement plus sensible que moi, qui fait quelque chose de beaucoup plus délicat, qui met réellement son âme à nu dans Alcest. C’est vraiment très facile de s’attaquer à quelqu’un qui est à poil. »

Dans notre nouveau livre de 208 pages sur Alcest, nous avons longuement échangé avec Valnoir (Metastazis), un ami intime du groupe notamment réputé pour ses artworks (Paradise Lost, Amorphis). Un entretien sans langue de bois !

Pour commander le livre :
radiometalshop.com/produit/lintegrale-alcest-fr/
Pour plus d’infos : radiometal.com

Pour toute question, ou pour toute info sur le suivi de votre commande, vous pouvez nous contacter via customerservice@radiometal.fr.