Mes albums favoris en 5 phrases : Black Gives Way To Blue (Alice In Chains)

Par défaut

Tu es en 2009, soit quatorze ans après ton dernier album et sept années après la mort de ton chanteur que personne ne pourra jamais remplacer, et même tes propres fans sont dubitatifs sur le fait que tu prennes le risque de sortir un nouveau disque. Malgré tout, tu fais le choix de continuer et tu délivres un disque incroyable. Alice In Chains ne pouvait pas se remettre du décès de Layne Staley, et pourtant il y sera parvenu avec ce magistral Black Gives Way To Blue où le chanteur William DuVall prouve l’étendue de son talent. Un joli pied de nez au destin qui rappelle, une nouvelle fois, que Mark Twain a toujours raison. Dieu sait si cela est plus facile à dire qu’à faire, mais la vie devrait toujours parvenir à prendre le dessus sur tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *