J’aime beaucoup ces mots d’Amy Lee

Par défaut

« La musique a toujours été là où je me réfugiais pour créer mon propre joli univers. J’ai passé des heures et des heures à jouer avec des sons qui soignent mon cœur et à écrire des textes, à déverser mes plus profondes douleurs et peurs, et aussi l’espoir et la beauté. Le fait de donner libre cours à toutes les plus grandes émotions au sein de ce monde magique où les choses peuvent être tout ce qu’on veut qu’elles soient est une chose incroyable.

Je pense que les gens ont plein de manières différentes d’accéder à ce monde, surtout dans un espace créatif. Pour ma part, c’est globalement au travers de la musique. Ça fait beaucoup de bien de l’avoir et de le savoir, et ça fait énormément de bien que des fans veuillent l’entendre. Ce n’est pas comme si je le faisais seulement pour moi. S’il n’y avait pas les fans, il est probable que je le ferais quand même, mais ce ne serait pas aussi cool et nous n’aurions pas le budget pour que ça sonne aussi gros et génial [rires].

Le fait que des gens veuillent entendre la musique est aussi motivant, car autant ça me fait du bien, autant ça fera aussi du bien à d’autres. Alors qu’on ne peut pas faire de concert et voir la satisfaction des fans qui pètent un câble et réagissent en temps réel, on peut quand même leur apporter de la musique en sachant que ça procurera de la joie à quelqu’un d’autre en ces temps difficiles. »

Retrouvez notre interview d’Amy Lee, la chanteuse d’Evanescence, dans son intégralité sur le site de Radio Metal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *