Valnoir n’a pas sa langue dans sa poche et j’aime ça !

Par défaut

valnoir

« Personnellement, je n’en ai plus rien à foutre qu’on me crache dessus, que des nerds, des haters, des rageux derrière leur clavier, se mettent à me chier sur la gueule… car putain : « Vous, vous faites quoi ? Toi, tu me chies sur la gueule, mais t’as fait quoi de ta pauvre vie de merde ? T’as rien fait. » […] A l’époque, cela me touchait énormément, et lui, c’est exactement la même chose. Surtout Stéphane qui est probablement plus sensible que moi, qui fait quelque chose de beaucoup plus délicat, qui met réellement son âme à nu dans Alcest. C’est vraiment très facile de s’attaquer à quelqu’un qui est à poil. »

Dans notre nouveau livre de 208 pages sur Alcest, nous avons longuement échangé avec Valnoir (Metastazis), un ami intime du groupe notamment réputé pour ses artworks (Paradise Lost, Amorphis). Un entretien sans langue de bois !

Pour commander le livre :
radiometalshop.com/produit/lintegrale-alcest-fr/
Pour plus d’infos : radiometal.com

Pour toute question, ou pour toute info sur le suivi de votre commande, vous pouvez nous contacter via customerservice@radiometal.fr.

Peace, love and understanding

Par défaut

Kirk-Windstein-01

« Crowbar n’est pas un gros groupe ni un grand nom, et je ne suis pas une énorme rock-star, car rien de tout ça m’intéresse. Tout ce qui compte pour moi, c’est d’aimer la musique que je fais, qu’elle vienne du cœur, que ce soit authentique. Je suis comblé parce que je me donne à cent pour cent dans tout ce que je fais, que ce soit dans les concerts, la composition, le chant ou la guitare. […] Je suis très en paix avec moi-même, et c’est super de pouvoir dire ça, car malheureusement, beaucoup de gens ne sont pas en paix avec eux-mêmes. »

Entretien avec Kirk Windstein de Crowbar qui nous présente son premier album solo, Dream In Motion. L’occasion idéale d’en savoir plus sur l’homme et l’artiste, que ce soit ses affinités, sa carrière, sa ville de cœur La Nouvelle-Orléans, etc. Sans oublier Crowbar puisque le groupe fête tout juste ses trente ans, mais aussi Down que le guitariste nous informe réintégrer après l’avoir quitté en 2013.

Retrouvez l’interview de Kirk Windstein dans son intégralité sur le site de Radio Metal.

10 raisons de lire notre interview avec Mikkey Dee

Par défaut

Mikkey-Dee-02

J’adore Mikkey Dee parce qu’il respire la sincérité. Le mec est à des années-lumière du star system et de toutes ces choses dans lesquelles je ne me retrouve pas au sein de l’industrie de la musique. Le fait que les artistes soient mis sur un piédestal participe, en un sens c’est vrai, à la magie qui entoure l’industrie du divertissement. Mais, en parallèle, cela a aussi parfois des conséquences néfastes et toxiques sur ce que peut être leur comportement. Mikkey Dee est une star mais, à mes yeux, c’est surtout une immense star parce qu’il n’a pas l’arrogance de vouloir en être une.

L’interview réalisée par ma collègue Tiphaine est vraiment excellente parce que c’est une vraie conversation. Entre souvenirs chaleureux de Lemmy, projets de biopic, nouvelles aventures avec Scorpions et nominations au Rock & Roll Hall of Fame, elle a pris le temps d’évoquer avec le batteur l’après-Motörhead… et aussi un peu le pendant-Motörhead, car on ne tourne pas si aisément la page de vingt-cinq ans de carrière dans un groupe culte.

Voici 10 citations en provenance de cette interview, histoire de vous donner envie de dévorer tout ça.

Lire la suite…

RM en mode inside

Par défaut

On développe à fond la vidéo côté RM. Pour la première fois notre vidéaste, Charles Lavilanie, propose un sujet inside. En l’occurrence avec le groupe français Blackrain. Je trouve le rendu top car Charles a réussi à faire une vidéo dynamique, mais qui parvient tout de même à bien souligner les moments d’attente que rencontrent tous les groupes en tournée. C’est cool de pouvoir proposer des angles de vidéos différents des traditionnels formats questions/réponses. Et puis ça prolonge en images nos reportages insides que l’on fait depuis des années sur le site.

Le Hellfest Corner dans ses moindres recoins

Par défaut

Ancien patron de Jive Epic (Sony), et professionnel de la musique depuis 1994, Laurent Rossi gère aujourd’hui le Hellfest Corner, le nouveau bar du Hellfest Open Air à Paris, en partenariat avec Matthieu Drouot (Gérard Drouot Productions). Ce mardi 19 novembre, nous avons refait le monde avec lui dans les locaux d’un bar encore en chantier. Mais les cinq permanents du Hellfest Corner le savent mieux que quiconque, eux qui travaillent comme des fous depuis de longues semaines, le plus dur est désormais derrière eux puisqu’il reste seulement quelques détails à apporter pour que le public soit accueilli dans des conditions optimales. Prévu le mercredi 27 novembre, le lancement du Hellfest Corner – qui est situé au 37 rue Quincampoix (75004 Paris), au même endroit où sévissait le Dr.Feelgood Les Halles – se déroulera en fait officieusement quelques jours avant, le public ayant pu réserver sa présence aux soirées qui se tiendront à partir de ce vendredi 22 novembre.

Au cours de cette heure d’entretien, Laurent revient sur la manière dont l’idée du bar a émergé. Il évoque aussi la pression que subit le Hellfest Corner dans un contexte aujourd’hui délicat pour tous les lieux de vie proposant de l’alcool. Notre interlocuteur détaille également ce qui va faire la spécificité du Hellfest Corner qui est divisé en deux parties, le bar à l’étage et la partie shop où de nombreux produits exclusifs seront proposés.

Lire l’interview…

Machine Head tient la cadence

Par défaut

mh

Commencer un concert à 19H30 et le terminer autour de 23H est donc possible lorsque l’on joue du thrash metal. La dernière partie de la phrase est importante parce que tenir la cadence quand on pratique ce style de metal nécessite, au-delà de la concentration propre à tous les artistes qui se produisent en live, des qualités physiques importantes. Il faut envoyer sur le plan musical et il faut également en imposer sur le volet scénique. Machine Head a beau être Machine Head – d’ailleurs, est-ce toujours autant le cas après les départs successifs d’Adam Duce en 2013 et plus récemment de Phil Demmel (guitare) et Dave McClain (batterie) ? –, parvenir à tenir en haleine une audience pendant près de 3H30 est un sacré challenge. Un vrai défi que le groupe de Robb Flynn (chant/guitare) relève magistralement.

Néanmoins, il n’échappe pas à l’écueil d’une prestation aussi longue, un écueil auquel aucun artiste ne pourrait de toute façon échapper, qui réside dans certaines longueurs présentes au cours du set.

Lire la suite…

L’Intégrale Alcest By RM : 2 ans de travail pour 200 pages

Par défaut

Alcest2019-7500

Comme annoncé sur Radio Metal ce jour, nous allons sortir un deuxième ouvrage, intitulé ‘L’Intégrale ALCEST By Radio Metal’, le 25 janvier 2020. 100% consacré au groupe français ALCEST, la sortie de ce livre contenant près de 200 pages intervient deux ans et demi après celle de notre premier ouvrage (mook) dédié à GHOST.

Fruit de 2 ans de travail, ‘L’Intégrale ALCEST By Radio Metal’ propose un recueil d’interviews, de tribunes ainsi que beaucoup d’autre contenu exclusif comprenant une grande quantité d’anecdotes inconnues des fans d’ALCEST. Ce livre met également en avant six illustrations inédites de Fortifem.

En savoir plus…