Notre soirée Alcest au Corner est complète ! ;)

Par défaut

alcestcorner

Notre soirée Alcest au Hellfest Corner, prévue le samedi 25 janvier à l’occasion du nouveau livre de Radio Metal sur le groupe, est désormais sold-out !

Pour pré-commander ce livre de 208 pages : https://radiometalshop.com/produit/lintegrale-alcest-fr/
Pour pré-commander l’édition limitée du livre : https://radiometalshop.com/produit/lintegrale-alcest-serie-limitee-fr/
Toutes les infos sur le livre : http://www.radiometal.com/article/lintegrale-alcest-by-radio-metal-les-premiers-extraits-disponibles,356969

10 raisons de lire notre interview avec Mikkey Dee

Par défaut

Mikkey-Dee-02

J’adore Mikkey Dee parce qu’il respire la sincérité. Le mec est à des années-lumière du star system et de toutes ces choses dans lesquelles je ne me retrouve pas au sein de l’industrie de la musique. Le fait que les artistes soient mis sur un piédestal participe, en un sens c’est vrai, à la magie qui entoure l’industrie du divertissement. Mais, en parallèle, cela a aussi parfois des conséquences néfastes et toxiques sur ce que peut être leur comportement. Mikkey Dee est une star mais, à mes yeux, c’est surtout une immense star parce qu’il n’a pas l’arrogance de vouloir en être une.

L’interview réalisée par ma collègue Tiphaine est vraiment excellente parce que c’est une vraie conversation. Entre souvenirs chaleureux de Lemmy, projets de biopic, nouvelles aventures avec Scorpions et nominations au Rock & Roll Hall of Fame, elle a pris le temps d’évoquer avec le batteur l’après-Motörhead… et aussi un peu le pendant-Motörhead, car on ne tourne pas si aisément la page de vingt-cinq ans de carrière dans un groupe culte.

Voici 10 citations en provenance de cette interview, histoire de vous donner envie de dévorer tout ça.

Lire la suite…

Le Top 50 de RM

Par défaut

top-50

Ca m’a fait marrer de découvrir le Top 50 de mes collègues ! Car ils ont réussi l’exploit de ne pas mettre le nouveau Rammstein dedans. Et franchement faut le faire haha ! 😉 J’avoue ne pas avoir écouté les 50 disques du top, et c’est clair que je fais confiance à leurs goûts, mais ne pas mettre le nouveau Rammstein alors qu’il a quand même de sacrés tubes m’a fait sourire.

Lire la suite…

La stat RM du jour

Par défaut

statstarja

(Visuel à agrandir)

Impressionnant de voir le reach que l’on a sur une tournée comme celle-ci. Je précise « sur une tournée comme celle-ci » parce que, pour une artiste comme Tarja, se produire dans des salles aussi importantes en France est dorénavant ambitieux. Si l’ex-chanteuse de Nightwish est mondialement connue et reconnue dans la scène metal, la conjoncture de l’industrie fait que c’est malgré tout compliqué pour elle de remplir les salles. Je me souviens ainsi l’avoir vu au Zénith de Saint-Etienne, en novembre 2010, devant vraiment très peu de monde.

Du coup il est plutôt encourageant, pour le taux de remplissage de ses futurs concerts français, de voir autant d’interactions sur un post d’un média spécialisé comme l’est RM. Même si la donne reste de toute façon complexe pour un artiste pareil : beaucoup de spectateurs ayant aujourd’hui de plus en plus tendance à acheter des places à la dernière minute.

RM en mode inside

Par défaut

On développe à fond la vidéo côté RM. Pour la première fois notre vidéaste, Charles Lavilanie, propose un sujet inside. En l’occurrence avec le groupe français Blackrain. Je trouve le rendu top car Charles a réussi à faire une vidéo dynamique, mais qui parvient tout de même à bien souligner les moments d’attente que rencontrent tous les groupes en tournée. C’est cool de pouvoir proposer des angles de vidéos différents des traditionnels formats questions/réponses. Et puis ça prolonge en images nos reportages insides que l’on fait depuis des années sur le site.

Le Hellfest Corner dans ses moindres recoins

Par défaut

Ancien patron de Jive Epic (Sony), et professionnel de la musique depuis 1994, Laurent Rossi gère aujourd’hui le Hellfest Corner, le nouveau bar du Hellfest Open Air à Paris, en partenariat avec Matthieu Drouot (Gérard Drouot Productions). Ce mardi 19 novembre, nous avons refait le monde avec lui dans les locaux d’un bar encore en chantier. Mais les cinq permanents du Hellfest Corner le savent mieux que quiconque, eux qui travaillent comme des fous depuis de longues semaines, le plus dur est désormais derrière eux puisqu’il reste seulement quelques détails à apporter pour que le public soit accueilli dans des conditions optimales. Prévu le mercredi 27 novembre, le lancement du Hellfest Corner – qui est situé au 37 rue Quincampoix (75004 Paris), au même endroit où sévissait le Dr.Feelgood Les Halles – se déroulera en fait officieusement quelques jours avant, le public ayant pu réserver sa présence aux soirées qui se tiendront à partir de ce vendredi 22 novembre.

Au cours de cette heure d’entretien, Laurent revient sur la manière dont l’idée du bar a émergé. Il évoque aussi la pression que subit le Hellfest Corner dans un contexte aujourd’hui délicat pour tous les lieux de vie proposant de l’alcool. Notre interlocuteur détaille également ce qui va faire la spécificité du Hellfest Corner qui est divisé en deux parties, le bar à l’étage et la partie shop où de nombreux produits exclusifs seront proposés.

Lire l’interview…

Machine Head tient la cadence

Par défaut

mh

Commencer un concert à 19H30 et le terminer autour de 23H est donc possible lorsque l’on joue du thrash metal. La dernière partie de la phrase est importante parce que tenir la cadence quand on pratique ce style de metal nécessite, au-delà de la concentration propre à tous les artistes qui se produisent en live, des qualités physiques importantes. Il faut envoyer sur le plan musical et il faut également en imposer sur le volet scénique. Machine Head a beau être Machine Head – d’ailleurs, est-ce toujours autant le cas après les départs successifs d’Adam Duce en 2013 et plus récemment de Phil Demmel (guitare) et Dave McClain (batterie) ? –, parvenir à tenir en haleine une audience pendant près de 3H30 est un sacré challenge. Un vrai défi que le groupe de Robb Flynn (chant/guitare) relève magistralement.

Néanmoins, il n’échappe pas à l’écueil d’une prestation aussi longue, un écueil auquel aucun artiste ne pourrait de toute façon échapper, qui réside dans certaines longueurs présentes au cours du set.

Lire la suite…