Le Hellfest Corner dans ses moindres recoins

Par défaut

Ancien patron de Jive Epic (Sony), et professionnel de la musique depuis 1994, Laurent Rossi gère aujourd’hui le Hellfest Corner, le nouveau bar du Hellfest Open Air à Paris, en partenariat avec Matthieu Drouot (Gérard Drouot Productions). Ce mardi 19 novembre, nous avons refait le monde avec lui dans les locaux d’un bar encore en chantier. Mais les cinq permanents du Hellfest Corner le savent mieux que quiconque, eux qui travaillent comme des fous depuis de longues semaines, le plus dur est désormais derrière eux puisqu’il reste seulement quelques détails à apporter pour que le public soit accueilli dans des conditions optimales. Prévu le mercredi 27 novembre, le lancement du Hellfest Corner – qui est situé au 37 rue Quincampoix (75004 Paris), au même endroit où sévissait le Dr.Feelgood Les Halles – se déroulera en fait officieusement quelques jours avant, le public ayant pu réserver sa présence aux soirées qui se tiendront à partir de ce vendredi 22 novembre.

Au cours de cette heure d’entretien, Laurent revient sur la manière dont l’idée du bar a émergé. Il évoque aussi la pression que subit le Hellfest Corner dans un contexte aujourd’hui délicat pour tous les lieux de vie proposant de l’alcool. Notre interlocuteur détaille également ce qui va faire la spécificité du Hellfest Corner qui est divisé en deux parties, le bar à l’étage et la partie shop où de nombreux produits exclusifs seront proposés.

Lire l’interview…

Machine Head tient la cadence

Par défaut

mh

Commencer un concert à 19H30 et le terminer autour de 23H est donc possible lorsque l’on joue du thrash metal. La dernière partie de la phrase est importante parce que tenir la cadence quand on pratique ce style de metal nécessite, au-delà de la concentration propre à tous les artistes qui se produisent en live, des qualités physiques importantes. Il faut envoyer sur le plan musical et il faut également en imposer sur le volet scénique. Machine Head a beau être Machine Head – d’ailleurs, est-ce toujours autant le cas après les départs successifs d’Adam Duce en 2013 et plus récemment de Phil Demmel (guitare) et Dave McClain (batterie) ? –, parvenir à tenir en haleine une audience pendant près de 3H30 est un sacré challenge. Un vrai défi que le groupe de Robb Flynn (chant/guitare) relève magistralement.

Néanmoins, il n’échappe pas à l’écueil d’une prestation aussi longue, un écueil auquel aucun artiste ne pourrait de toute façon échapper, qui réside dans certaines longueurs présentes au cours du set.

Lire la suite…

L’Intégrale Alcest By RM : 2 ans de travail pour 200 pages

Par défaut

Alcest2019-7500

Comme annoncé sur Radio Metal ce jour, nous allons sortir un deuxième ouvrage, intitulé ‘L’Intégrale ALCEST By Radio Metal’, le 25 janvier 2020. 100% consacré au groupe français ALCEST, la sortie de ce livre contenant près de 200 pages intervient deux ans et demi après celle de notre premier ouvrage (mook) dédié à GHOST.

Fruit de 2 ans de travail, ‘L’Intégrale ALCEST By Radio Metal’ propose un recueil d’interviews, de tribunes ainsi que beaucoup d’autre contenu exclusif comprenant une grande quantité d’anecdotes inconnues des fans d’ALCEST. Ce livre met également en avant six illustrations inédites de Fortifem.

En savoir plus…

Fortifem donne des ailes

Par défaut

Voir le travail récompensé fait toujours plaisir. Surtout lorsque l’on devine les heures et les heures d’investissement acharné nécessaires au développement de tous les projets d’envergure. Ainsi, quand le duo d’illustrateurs Fortifem (que vous connaissez peut-être pour leurs nombreux travaux avec Carpenter Brut, Alcest, Behemoth, Rammstein…) est monté sur la scène du Trianon, le mercredi 25 septembre dernier, à la fin du set commun Alcest/Perturbator, il méritait largement le tonnerre d’applaudissements délivré par le public parisien. Car Jess et Adrien ont réussi un pari fou : celui de remplir cette splendide salle avec un concept 100% inédit, intitulé Major Arcana, qui valait incontestablement le déplacement.

Ce sont en tout six artistes de metal qui étaient réunis pour proposer, dans le cadre de duos, trois sets différents. Le premier acte, intitulé La Mort, mettait en avant les artistes Nostromo et Dehn Sora avant l’arrivée du deuxième acte, Le Diable, où les groupes Hangman’s Chair et Regarde Les Hommes Tomber ont proposé un rendu éminemment lourd et intense. La soirée se terminait avec le dernier chapitre, nommé La Roue De La Fortune, où Perturbator jouait avec les membres d’Alcest.

Lire la suite…

Vivre à Paris

Par défaut

paris

Vivre à Paris et aimer les concerts de metal, c’est avoir l’opportunité de se faire plaisir mais c’est aussi, pour la plupart des gens, l’obligation de devoir faire des choix pour d’évidentes raisons financières. En tout cas, quel programme sur cette fin d’année ! Sachant qu’en plus il doit sûrement manquer des shows.

J’ai réalisé ce document excel, qui répertorie la très grande majorité des concerts parisiens sur octobre, novembre et décembre, car je gère l’attribution des pass photos pour l’équipe parisienne de RM qui couvre les concerts.

Pour découvrir cette looooooooooongue liste…