Tout est dit : Damso – Passion

Par défaut

damso-passion

Pendant plus d’un an, j’ai écrit sur 52 préceptes qui me tiennent à cœur et qui sont corrélés aux paroles d’artistes qui me sont chères. J’ai donc décidé de poursuivre dans la thématique des paroles avec cette rubrique ‘Tout est dit’.

C’est la dimension universelle de ces chansons, si je peux m’exprimer ainsi, qui m’intéresse. Sur le principe, toutes les chansons présentes dans cette rubrique ne méritent pas un commentaire de ma part puisque, à mes yeux, elles disent tout par elles-mêmes. Mais bon, je ne peux pas m’empêcher de partager quelques points quand même !

Lire la suite…

Mes albums favoris en 5 phrases : Anamorphosée (Mylène Farmer)

Par défaut

Mylène farmer - Anamorphosée

Qui attendait avec impatience la diffusion en exclusivité sur M6 du nouveau clip de Mylène Farmer, pour la chanson « XXL », le lundi 18 septembre 1995 à 20 heures ? Eh bien c’est bibi ! Plus de 25 ans sont passés et je reste fan de cet Anamorphosée qui réunit une sacrée accroche pop, un bon petit groove des familles (ah la basse) avec des petites sonorités électro glissées ça et là et des mélodies qui tuent. Tout ça, évidemment, sublimé par le timbre doucereux de l’amie Mylène. J’en profite également, par la présente bafouille, pour faire un clin d’oeil à ma pote Elo Pommier d’Eldorado qui m’avait filé des tickets en fosse or pour le concert de la Halle Tony Garnier qui était encore meilleur quand tu sais que la prix de la place était, de mémoire, de 150 euros haha ! 😉

Ecouter le disque…

Mes albums favoris en 5 phrases : Version 2.0 (Garbage)

Par défaut

garbage-version-2-0

Il faudrait des heures pour rendre à la voix de Shirley Manson l’hommage qu’elle mérite. Vous avez dit « envoûtant » ? Alors vous avez bien dit. Quand autour de ça tu balances un électro rock groovy et mélodique, le rendu se fait optimal avec des tubes imparables qui restent dans la tête bien longtemps. Metallica a fait le Black Album en guise d’incontournable du metal et Garbage a fait l’Orange Album en guise d’incontournable du rock.

Ecouter le disque…

Le glaive. H24.

Par défaut

glaive

Ne crois-tu pas qu’je sais c’que j’fais ?
Tellement longtemps que j’fais la guerre
Chacun sa croix, chacun sa Elvira
La paix s’ra toute nouvelle peut être qu’on l’appréciera
Je crois en Dieu à ma manière
Tu préfères le raconter, moi, je préfère le vivre
J’ai du réécrire tous ces livres, j’dois faire le plein pour faire le vide
Je n’s’rai jamais un mythe, j’ai bien griffonné tous ces titres
Sur écoute à droite à gauche, j’ai dû faire sauter toutes les lignes
Poto j’ai plus vingt ans
Le changement, c’est maintenant
Tout peut sombrer si vite, ici, rien ne reste sans suite
Je sais qu’tu vas la retourner donc j’t’ai mis ta veste à l’envers
Y a ceux qui ont sorti le glaive…

Voir et écouter la suite…

La pertinence d’Orelsan

Par défaut

C’est vraiment fort de parvenir à dire autant de choses justes dans une chanson ! Son esprit de synthèse et sa vigueur d’esprit son impressionnants, je trouve. Simple et basique : Orelsan a un sacré talent.

Mes albums favoris en 5 phrases : Play (Moby)

Par défaut

mobyplay

La finesse et la variété sont les maîtres mots de ce disque qui a vu le jour en 1999. J’avais vu Moby en Live, au Grand Rex de Paris en 2011, et ça reste un sacré souvenir. Que de hits dans sa discographie et cet album ne fait pas exception ! Qu’est-ce que j’ai pu écouter « Porcelain » et « Why Does My Heart Feel So Bad? »… Des centaines et des centaines de fois !

Ecouter le disque…

Entretien perpétuel du souvenir (article mis à jour H24)

Par défaut

Amaury_Blanc_Type_O_Negative

Il est difficile de faire un Top de ses meilleurs concerts. C’est ce que je me dis à chaque fois que je regarde mes billets de concerts qui sont précieusement conservés dans des classeurs dédiés à cet effet. Mais si vraiment je devais n’en retenir qu’un, je choisirais probablement le concert donné par Type O Negative (photo d’illustration) au Graspop 2003. Car le groupe de Peter Steele avait livré ce jour-là une performance parfaite à tous les niveaux. Et comme Type O était un groupe très inégal sur scène, capable d’offrir des prestations de haute volée comme des bouses totales lorsque ses membres n’avaient pas envie de jouer, j’ai le sentiment d’avoir été privilégié d’assister à cette date.

Bashung aux Nuits de Fourvière le soir des résultats du bac en 2004, Samaël au Rail Théâtre, Black Sabbath au Download Festival UK, Leonard Cohen à Vienne, Pearl Jam au Main Square et bien d’autres : mes grands souvenirs de concerts sont trop nombreux – en 2017 j’ai fêté mes 20 ans de concerts, que le temps passe vite… – et pour ne jamais totalement oublier chacun d’entre eux (même si j’ai forcément eu des pertes et que j’en aurai forcément dans le futur), cela fait sens que toutes ces belles choses soient présentes ici. Car il serait plus que dommageable que ces souvenirs partent en fumée en cas d’incendie de mon domicile !

En conséquence, dès que j’irai voir un nouveau concert, cet article sera mis à jour avec le ticket dudit concert.

Voir tous mes tickets de concerts…

En boucle : Passive (A Perfect Circle)

Par défaut

a-perfect-circle-emotive-588x588

J’ai toujours eu tendance, quand j’aime une chanson, à l’écouter en boucle. Ceux qui ont travaillé avec moi à Radio Metal autour de 2010 – époque où nous bossions comme des acharnés à quatre dans les studios en attendant patiemment Nicolas, notre rédacteur en chef, pour le bombarder de bonbons Indica quand il venait déjeuner avec nous – ne le savent que trop bien. Car le mode « répétition » pouvait aller de Dr. Alban à Immortal. Et comme j’aime partager, ce n’était pas forcément au casque…

Bref, tout ça pour dire qu’il y a des chansons que j’aime tellement que je n’arrête de les écouter que quand je m’en suis totalement lassé. D’où l’existence de cette nouvelle rubrique.

Lire la suite…

Tout est dit : Supertramp – The Logical Song

Par défaut

Supertramp

Pendant plus d’un an, j’ai écrit sur 52 préceptes qui me tiennent à cœur et qui sont corrélés aux paroles d’artistes qui me sont chères. Aujourd’hui, j’ai décidé de poursuivre dans la thématique des paroles avec cette rubrique ‘Tout est dit’.

C’est la dimension universelle de ces chansons, si je peux m’exprimer ainsi, qui m’intéresse. Sur le principe, toutes les chansons présentes dans cette rubrique ne méritent pas un commentaire de ma part puisque, à mes yeux, elles disent tout par elles-mêmes.

Mais bon, je ne peux pas m’empêcher de partager quelques points quand même ! Je vais m’exprimer sur ces chansons parce que parfois vous allez, qui sait, être choqués, surpris, outrés etc. par ce que je vais dire ici, notamment quand ces paroles vont évoquer des questions (politiques, religieuses, sexuelles…) qui ont tendance, dans notre belle société de 2020, à diviser les gens.

En conséquence, je vais devoir disserter sur tout ces sujets parce que sinon vous allez (peut-être) m’en vouloir et/ou mal interpréter la mise en ligne de ces paroles, si je fonctionne de manière trop (a)bru(p)te c’est-à-dire sans explication. :) Si si je te connais, Internet !

La perfection n’existe pas, c’est un fait, mais à mes yeux toutes les chansons qui seront présentes dans cette rubrique constituent une sorte d’absolu qui pourra même, pas tout le temps mais parfois, exprimer ce que je peux avoir au plus profond de mon être.

Lire la suite…

Aie aie aie !

Par défaut

azae2

Parfois les attachés de presse vont trop vite en écrivant des mails. Ou alors peut-être qu’ils oublient d’enlever Radio Metal de leur mailing list… je ne sais pas ! 😜

A moins que « l’image » de RM corresponde vraiment à la chanson suivante et que je ne le sache pas !! 😅😉

Pour comprendre pourquoi aie aie aie !

En images : Bronski Beat – Smalltown Boy

Par défaut

bronskibeat

Cette rubrique a pour nom « En Images ». Elle a pour objectif de revenir sur des vidéos qui me tiennent à cœur et de dériver sur plein de sujets. Cette rubrique existe parce que, depuis 15 ans que je travaille dans la musique, je suis confronté au quotidien aux problématiques rencontrées par les artistes, émergents ou pas. Et dans les questionnements qui reviennent souvent, se pose la question de l’image.

Lire la suite…

Les discours de DJ Snake

Par défaut

djsnake

J’aime beaucoup DJ Snake sur le plan humain parce que, malgré sa très grande réussite, il me paraît accessible, naturel et posé. Ça se sent que ce gars-là n’a pas la grosse tête, en tout cas ce n’est pas du tout ce qu’il dégage, et je trouve que son discours est très intéressant.

Le mec a une détermination de malade et je trouve ça, comme tu t’en doutes, très respectable. Son parcours est remarquable et je voulais souligner ici son discours fin et authentique. Surtout qu’il explique en détails les coulisses du monde de la musique, auquel il est confronté en permanence, ce qui m’intéresse grandement évidemment !

Voir les vidéos…

En images : Gary Jules – Mad World

Par défaut

garyjules

La nouvelle rubrique que j’inaugure aujourd’hui a pour nom « En Images ». Elle a pour objectif de revenir sur des vidéos qui me tiennent à cœur et de dériver sur plein de sujets.

Je mets en place cette rubrique parce que, depuis 15 ans que je travaille dans la musique, je suis confronté au quotidien aux problématiques rencontrées par les artistes, émergents ou pas. Et dans les questionnements qui reviennent souvent, se pose la question de l’image.

Lire la suite…

Bande-son : causes et conséquence

Par défaut

eminem

J’ai beaucoup appris grâce aux artistes, et ce à bien des égards. Mon admiration pour eux est sans limite et la volonté de partager cette profonde gratitude, envers tous ces groupes qui ont été partie prenante de ma vie, a toujours été présente. Le tout constituant un moteur aussi bien professionnel que personnel parce que, bien au-delà de simples textes ou de simples chansons, la musique a notamment participé à définir ma philosophie de vie. Je suis donc bien placé pour savoir tout ce que je lui dois.

C’est en ce sens que cette rubrique de mon blog existe. Elle a pour nom « bande-son » et me permet de décrire pourquoi telle ou telle chanson a participé, ou participe, à mon développement personnel. Elle s’appelle « bande-son » parce que, sans vouloir théâtraliser le propos, c’est tout simplement la bande-son de ma vie.

Lire la suite…

Concours : gagnez le nouveau Skip The Use en vinyle !

Par défaut

skip-the-use-past-future

Nina d’Universal Music France m’a gâté à noël puisqu’elle m’a transmis le vinyle du nouvel album de Skip The Use, Past & Future (sorti le 18 octobre 2019), ce qui est très sympa de sa part ! Il y a quelques années, on avait bossé ensemble sur la mise en place de l’interview de Mat Bastard (chant) que j’avais sorti sur Radio Metal, donc Nina sait que j’aime le groupe. Le problème, c’est que je n’ai pas la possibilité d’écouter de vinyle chez moi ! Et comme je n’ai pas grand monde autour de moi qui est un fan hardcore du groupe – et à qui ça ferait vraiment plaisir de recevoir ce bel objet -, j’ai pensé que ce serait cool d’organiser un concours ici sur mon blog. Car je sais qu’il y a beaucoup de fans du groupe qui seraient très heureux de recevoir ce cadeau !

Donc en partenariat avec Universal Music France, je vous propose de rafler ce vinyle. Pour participer à ce concours, il vous suffit d’envoyer la bonne réponse à la question suivante : « Quel est le nom du disque de Skip The Use précédant Past & Future ? ». Votre réponse doit être envoyée par mail à l’adresse ablanc @ radiometal. fr (Objet : Concours Skip The Use) avant ce lundi 24 février à minuit. Le tirage au sort sera effectué le mardi 25 février à 12H et le gagnant sera prévenu par email dans la foulée.

N’oubliez pas de préciser dans le corps du mail votre nom, prénom et adresse postale.

Bises !

Ne pas perdre de vue l’essentiel (50/52)

Par défaut

john lennon

Une fois par semaine, et ce pendant un an, je me fais plaisir en partageant ici des paroles de chansons qui m’ont marquées. Vous avez d’abord la traduction/transcription en français dudit morceau puis la chanson en tant que telle (avec les paroles d’origine directement à l’écran, retranscrites, ou le clip). Ces chansons – qui concernent tous les styles de musique, vous vous en doutez si vous connaissez un peu mes goûts que je reconnais volontiers être parfois discutables 😉 – sont à mes yeux importantes parce qu’elles m’ont enseigné, et continuent d’ailleurs à m’enseigner, des préceptes.

A chaque fois que je les écoute, j’en tire une ou plusieurs leçons, d’où le titre de l’article concerné qui chaque fois correspond à une recommandation ayant, à mon sens, beaucoup de valeur. Ça me fait kiffer de mettre en avant ici des paroles parce que pour moi la musique ce n’est pas uniquement du son. Le message véhiculé par les artistes étant parfois/souvent tout aussi essentiel. Ces paroles concernent donc tous les sujets. Voici le cinquantième volet de cette série.

Lire la suite…

Continuer à se débrouiller (49/52)

Par défaut

damso

Une fois par semaine, et ce pendant un an, je me fais plaisir en partageant ici des paroles de chansons qui m’ont marquées. Vous avez d’abord la traduction/transcription en français dudit morceau puis la chanson en tant que telle (avec les paroles d’origine directement à l’écran, retranscrites, ou le clip). Ces chansons – qui concernent tous les styles de musique, vous vous en doutez si vous connaissez un peu mes goûts que je reconnais volontiers être parfois discutables 😉 – sont à mes yeux importantes parce qu’elles m’ont enseigné, et continuent d’ailleurs à m’enseigner, des préceptes.

A chaque fois que je les écoute, j’en tire une ou plusieurs leçons, d’où le titre de l’article concerné qui chaque fois correspond à une recommandation ayant, à mon sens, beaucoup de valeur. Ça me fait kiffer de mettre en avant ici des paroles parce que pour moi la musique ce n’est pas uniquement du son. Le message véhiculé par les artistes étant parfois/souvent tout aussi essentiel. Ces paroles concernent donc tous les sujets. Voici le quarante-neuvième volet de cette série.

Lire la suite…

La poésie de la rue

Par défaut

Cette chanson est incroyablement belle et je ne me lasserai jamais de l’écouter. C’est de la poésie pure. Celle qui vient des tréfonds, de la rue. Le tableau que représente cette chanson me rappelle ce qu’est la France. Un pays de partages, de mélanges, de rencontres. Et aussi et surtout, un pays littéraire.

Faire sa Révolution (46/52)

Par défaut

noirdésir

Une fois par semaine, et ce pendant un an, je me fais plaisir en partageant ici des paroles de chansons qui m’ont marquées. Vous avez d’abord la traduction/transcription en français dudit morceau puis la chanson en tant que telle (avec les paroles d’origine directement à l’écran, retranscrites, ou le clip). Ces chansons – qui concernent tous les styles de musique, vous vous en doutez si vous connaissez un peu mes goûts que je reconnais volontiers être parfois discutables 😉 – sont à mes yeux importantes parce qu’elles m’ont enseigné, et continuent d’ailleurs à m’enseigner, des préceptes.

A chaque fois que je les écoute, j’en tire une ou plusieurs leçons, d’où le titre de l’article concerné qui chaque fois correspond à une recommandation ayant, à mon sens, beaucoup de valeur. Ça me fait kiffer de mettre en avant ici des paroles parce que pour moi la musique ce n’est pas uniquement du son. Le message véhiculé par les artistes étant parfois/souvent tout aussi essentiel. Ces paroles concernent donc tous les sujets. Voici le quarante-sixième volet de cette série.

Lire la suite…

S’entourer (45/52)

Par défaut

booba

Une fois par semaine, et ce pendant un an, je me fais plaisir en partageant ici des paroles de chansons qui m’ont marquées. Vous avez d’abord la traduction/transcription en français dudit morceau puis la chanson en tant que telle (avec les paroles d’origine directement à l’écran, retranscrites, ou le clip). Ces chansons – qui concernent tous les styles de musique, vous vous en doutez si vous connaissez un peu mes goûts que je reconnais volontiers être parfois discutables 😉 – sont à mes yeux importantes parce qu’elles m’ont enseigné, et continuent d’ailleurs à m’enseigner, des préceptes.

A chaque fois que je les écoute, j’en tire une ou plusieurs leçons, d’où le titre de l’article concerné qui chaque fois correspond à une recommandation ayant, à mon sens, beaucoup de valeur. Ça me fait kiffer de mettre en avant ici des paroles parce que pour moi la musique ce n’est pas uniquement du son. Le message véhiculé par les artistes étant parfois/souvent tout aussi essentiel. Ces paroles concernent donc tous les sujets. Voici le quarante-cinquième volet de cette série.

Lire la suite…

Faire en sorte que les choses dépendent de soi (43/52)

Par défaut

stevenwilson

Une fois par semaine, et ce pendant un an, je me fais plaisir en partageant ici des paroles de chansons qui m’ont marquées. Vous avez d’abord la traduction/transcription en français dudit morceau puis la chanson en tant que telle (avec les paroles d’origine directement à l’écran, retranscrites, ou le clip). Ces chansons – qui concernent tous les styles de musique, vous vous en doutez si vous connaissez un peu mes goûts que je reconnais volontiers être parfois discutables 😉 – sont à mes yeux importantes parce qu’elles m’ont enseigné, et continuent d’ailleurs à m’enseigner, des préceptes.

A chaque fois que je les écoute, j’en tire une ou plusieurs leçons, d’où le titre de l’article concerné qui chaque fois correspond à une recommandation ayant, à mon sens, beaucoup de valeur. Ça me fait kiffer de mettre en avant ici des paroles parce que pour moi la musique ce n’est pas uniquement du son. Le message véhiculé par les artistes étant parfois/souvent tout aussi essentiel. Ces paroles concernent donc tous les sujets. Voici le quarante-troisième volet de cette série.

Lire la suite…