Entretien perpétuel du souvenir (article mis à jour H24)

Par défaut

Amaury_Blanc_Type_O_Negative

Il est difficile de faire un Top de ses meilleurs concerts. C’est ce que je me dis à chaque fois que je regarde mes billets de concerts qui sont précieusement conservés dans des classeurs dédiés à cet effet. Mais si vraiment je devais n’en retenir qu’un, je choisirais probablement le concert donné par Type O Negative (photo d’illustration) au Graspop 2003. Car le groupe de Peter Steele avait livré ce jour-là une performance parfaite à tous les niveaux. Et comme Type O était un groupe très inégal sur scène, capable d’offrir des prestations de haute volée comme des bouses totales lorsque ses membres n’avaient pas envie de jouer, j’ai le sentiment d’avoir été privilégié d’assister à cette date.

Bashung aux Nuits de Fourvière le soir des résultats du bac en 2004, Samaël au Rail Théâtre, Black Sabbath au Download Festival UK, Leonard Cohen à Vienne, Pearl Jam au Main Square et bien d’autres : mes grands souvenirs de concerts sont trop nombreux – en 2017 j’ai fêté mes 20 ans de concerts, que le temps passe vite… – et pour ne jamais totalement oublier chacun d’entre eux (même si j’ai forcément eu des pertes et que j’en aurai forcément dans le futur), cela fait sens que toutes ces belles choses soient présentes ici. Car il serait plus que dommageable que ces souvenirs partent en fumée en cas d’incendie de mon domicile !

En conséquence, dès que j’irai voir un nouveau concert, cet article sera mis à jour avec le ticket dudit concert.

Voir tous mes tickets de concerts…

En boucle : Up North (Borknagar)

Par défaut

Borknagar-True-North

J’ai toujours eu tendance, quand j’aime une chanson, à l’écouter en boucle. Ceux qui ont travaillé avec moi à Radio Metal autour de 2010 – époque où nous bossions comme des acharnés à quatre dans les studios en attendant patiemment Nicolas, notre rédacteur en chef, pour le bombarder de bonbons Indica quand il venait déjeuner avec nous – ne le savent que trop bien. Car le mode « répétition » pouvait aller de Dr. Alban à Immortal. Et comme j’aime partager, ce n’était pas forcément au casque…

Bref, tout ça pour dire qu’il y a des chansons que j’aime tellement que je n’arrête de les écouter que quand je m’en suis totalement lassé. D’où l’existence de cette nouvelle rubrique.

Lire la suite…

Mes albums favoris en 5 phrases : Altra (Naïve)

Par défaut

naive

Les mecs de Naïve m’énervent. Ils devraient prendre le temps de se réunir pour avancer sur leurs compositions et proposer au monde un nouvel album. Mais les contraintes des artistes en devenir, je les connais parfaitement et je sais que quand tu as une vie bien remplie, il est compliqué de trouver le temps pour faire vivre son projet musical à côté de son taf, des enfants quand il y’en a etc.

Mais les mecs de Naïve m’énervent quand même ! Parce que le fait d’écouter Altra me procure, à chaque fois, des sensations que seuls des artistes comme Deftones, Alice In Chains, Alcest, Tool – et tous les représentants de cette clique avant-gardiste – peuvent me donner.

Ecouter le disque…

En boucle : Passive (A Perfect Circle)

Par défaut

a-perfect-circle-emotive-588x588

J’ai toujours eu tendance, quand j’aime une chanson, à l’écouter en boucle. Ceux qui ont travaillé avec moi à Radio Metal autour de 2010 – époque où nous bossions comme des acharnés à quatre dans les studios en attendant patiemment Nicolas, notre rédacteur en chef, pour le bombarder de bonbons Indica quand il venait déjeuner avec nous – ne le savent que trop bien. Car le mode « répétition » pouvait aller de Dr. Alban à Immortal. Et comme j’aime partager, ce n’était pas forcément au casque…

Bref, tout ça pour dire qu’il y a des chansons que j’aime tellement que je n’arrête de les écouter que quand je m’en suis totalement lassé. D’où l’existence de cette nouvelle rubrique.

Lire la suite…

Mes albums favoris en 5 phrases : Use Your Illusion I (Guns N’ Roses)

Par défaut

Use_Your_Illusion_I

Après avoir marqué l’Histoire avec Appetite For Destruction, les Guns reviennent en 1991 avec Use Your Illusion, un double album. Enfant des années 90, je préfère de très loin ces deux albums à Appetite qui me parle beaucoup moins. Evidemment, mon regard sur le sujet est 100% subjectif mais c’est vrai que les tubes incroyables présents sur Appetite ne valent pas, à mes yeux, la richesse, la diversité et la profondeur des Use Your Illusion.

Surtout le premier, d’ailleurs, qui reste mon préféré. Avec ces chansons absolument fantastiques que sont « November Rain », « Don’t Cry » ou encore le chef d’oeuvre « Coma » qui clôture l’album, Axl Rose prouve que son talent de composition ne se limite pas à des tubes hard rock mais qu’il est aussi capable d’aller sur le terrain du rock/metal généraliste, en proposant des disques où la variété est de mise.

Ecouter le disque…