Prendre la contre-allée (24/52)

Par défaut

91CxLIZE9PL._SS500_

Une fois par semaine, et ce pendant un an, je me fais plaisir en partageant ici des paroles de chansons qui m’ont marquées. Vous avez d’abord la traduction/transcription en français dudit morceau puis la chanson en tant que telle (avec les paroles d’origine directement à l’écran, retranscrites, ou le clip). Ces chansons – qui concernent tous les styles de musique, vous vous en doutez si vous connaissez un peu mes goûts que je reconnais volontiers être parfois discutables 😉 – sont à mes yeux importantes parce qu’elles m’ont enseigné, et continuent d’ailleurs à m’enseigner, des préceptes.

A chaque fois que je les écoute, j’en tire une ou plusieurs leçons, d’où le titre de l’article concerné qui chaque fois correspond à une recommandation ayant, à mon sens, beaucoup de valeur. Ça me fait kiffer de mettre en avant ici des paroles parce que pour moi la musique ce n’est pas uniquement du son. Le message véhiculé par les artistes étant parfois/souvent tout aussi essentiel. Ces paroles concernent donc tous les sujets. Voici le vingt-quatrième volet de cette série.

Lire la suite…

Mes albums favoris en 5 phrases : Prism (Katy Perry)

Par défaut

Je suis totalement amoureux de cet album car il regorge de titres hyper accrocheurs et efficaces. J’ai rarement entendu un album de pop moderne qui avait autant de tubes. Pourtant, j’aime beaucoup des artistes comme Sia, Lady Gaga etc. mais, lorsque j’écoute leurs albums, je me fais souvent la réflexion qu’ils sont bons, cohérents mais qu’ils restent toutefois inégaux. Or ici, avec Prism, on a 12 tubes imparables. Enfin bon, ce n’est que mon humble avis que je partage ici même si je parie que bon nombre de fans de metal qui parcourent ces lignes sont peut être déjà morts suite à la lecture de ce paragraphe ! 😉

La pochette du jour (Draconian Times de Paradise Lost)

Par défaut

1000x1000

Je n’ai pas les mots pour décrire cette pochette. Pour moi il s’agit tout simplement de l’un des plus beaux artworks que je connaisse. Beau et mélancolique à la fois. Un vrai chef d’oeuvre qui, à chaque fois que je tombe dessus, provoque chez moi un sentiment particulièrement profond. Je ne sais pas si certains artworks provoquent aussi ce genre de sensations chez vous.

Etre et paraître

Par défaut

Meditation-and-brain-health

« […] Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent : « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? » Eh bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre… »

Ces belles (et sacrément cultes !) paroles inaugurales pour vous raconter ma rencontre avec Salomon Hazot, créateur de Nous Productions et actuel vice-président du géant du spectacle Live Nation France qualifié, il y a quelques mois, « d’impitoyable boss du rock » par Télérama.

Brrrrrr !

Lire la suite…

Rappel (pour les néophytes) : l’agressivité musicale est une question de ressenti personnel

Par défaut

Revocation_2018_alex_morgan8crop

On retrouve une influence jazz très présente sur cet album. Le jazz n’a pas la réputation d’être un style de musique très agressif. Est-ce que tu penses qu’il s’agit d’une idée fausse, que le jazz peut en fait être très agressif avec des dissonances par exemple ?

David Davidson (Revocation) : Je pense que ça dépend à qui tu parles. Les gens qui ne sont pas familier avec le jazz ont tendance à penser à de la musique d’ascenseur, mais pour moi, le jazz a toujours été une musique plutôt agressive, un peu comme de la musique de contestation. C’était très lié au mouvement des droits civils, ils repoussaient les limites du tempo, de la vitesse, et la technique, bien avant que le metal ne soit un style de musique. Et puis dans les harmonies et les mélodies, si tu penses à des artistes comme John Coltrane, ils avaient un style bee-bop, ou un style hard-bop, et ensuite il s’est lancé dans le free jazz. Si tu écoutes son album Live In Japan, tu ne peux pas faire beaucoup plus abrasif que ça. Il laisse sortir les démons de son saxophone sur cet album, et tu peux l’entendre, c’est assez effrayant à écouter !

Lire la suite…

Se préparer sereinement (23/52)

Par défaut

nuage-fond

Une fois par semaine, et ce pendant un an, je me fais plaisir en partageant ici des paroles de chansons qui m’ont marquées. Vous avez d’abord la traduction/transcription en français dudit morceau puis la chanson en tant que telle (avec les paroles d’origine directement à l’écran, retranscrites, ou le clip). Ces chansons – qui concernent tous les styles de musique, vous vous en doutez si vous connaissez un peu mes goûts que je reconnais volontiers être parfois discutables 😉 – sont à mes yeux importantes parce qu’elles m’ont enseigné, et continuent d’ailleurs à m’enseigner, des préceptes.

A chaque fois que je les écoute, j’en tire une ou plusieurs leçons, d’où le titre de l’article concerné qui chaque fois correspond à une recommandation ayant, à mon sens, beaucoup de valeur. Ça me fait kiffer de mettre en avant ici des paroles parce que pour moi la musique ce n’est pas uniquement du son. Le message véhiculé par les artistes étant parfois/souvent tout aussi essentiel. Ces paroles concernent donc tous les sujets. Voici le vingt-troisième volet de cette série.

Lire la suite…